Teinture naturelle aux fleurs de mimosa

Une teinture vraiment amusante à réaliser pendant l'hiver  et un jaune tellement beau, 100 % recyclé !

 

Nous avons participé au salon de l'Aiguille en Fête et pour rendre notre stand encore plus beau nous avions un beau bouquet de mimosa... La semaine d'après il était tout fané alors nous avons décidé de teindre de la soie avec.

Le mimosa est du genre ACACIA, donc à mes yeux une plante plutôt intéressante pour teindre. La solidité à la lumière est sûrement bonne mais cela reste à vérifier par un petit test très simple d'exposition à la lumière naturelle.

 

Si vous souhaitez reproduire cette teinture chez vous munissez vous d'un vieux bouquet de mimosa ou fraîchement récolté (peu importe), d'un foulard de soie, d'alun de potassium, d'une marmite en inox, d'une balance.

 

-Pesez à sec votre tissu de soie, prenez environ 10 % du poids du tissu en alun, faites fondre l'alun dans de l'eau à 60 °C.

-Mélangez l'alun fondu à 5 litres d'eau tiède(pour un foulard) .

-Mettez le foulard dans le mélange et faites chauffer lentement sur le feu pendant une heure environ.

- Pendant ce temps, préparez votre bain de teinture en mettant le mimosa découpé dans de l'eau tiède, faites tremper pendant une journée ou une nuit.

- Enfin faites une décoction à chaud du mimosa  (fleurs, feuilles, tiges) pendant 30 minutes environ.

- Récupérez l'eau colorée qui vous servira à teindre.

- Quand votre soie est sortie du bain d'alun, vous pouvez la rincée très brièvement , l'essorer complètement, la défroisser et la tremper dans le bain de mimosa.

- Faites chauffer à feu doux et lentement.

- La teinture infuse sur le textile, mélangez, attendez une heure environ pour que la teinture soit bien au coeur du tissu !

 

Les premières teintures sont d'un beau jaune lumineux. Comme il y avait encore du colorant dans le bain nous avons fait une deuxième teinture, ressortie plus orangée.

 

Envoyez nous vos photos par mail ou sur instagram avec #coloretonmonde

 

Belles teintures d'hiver !

 

Suzy Gallo

 


DIY 100 % naturel

TUTO' TEINTURE CHÂTAIGNIER 


 "AVOCADO PROCESS"  Tuto DIY Paris-Mexico

L'avocat est le fruit de l'avocatier (Persea americana), un arbre de la famille des Lauracae, originaire du Mexique.

- Pour faire un test de teinture sur textile, récupérez une bonne dizaine de peaux d'avocats. Vous pouvez les stocker au fur et à mesure de vos guacamoles, bien les nettoyer, les faire sécher et quand vous en avez assez mettez les à tremper une nuit dans de l'eau.

 

- Avec cette teinture à l'avocat vous n'avez pas de besoin de mordancer le tissu avant !

Mettez votre macération de peaux d'avocat à chauffer à feu doux pendant une heure environ.

 

- Puis filtrez et mettez les tissus à tremper dans l'eau colorée. Pendant la montée en température, remuez, remuez, vous aurez un résultat plus uniforme. Faites monter la température ! Plus on a chaud mieux c'est, mais pas trop quand même et pas trop vite non plus si c'est de la laine ! :)

 

Selon la qualité de votre textile, la couleur ne montera pas de la même façon sur le tissu. Donc essayez différents tissus. Au bout d'une heure certains tissus seront roses pâles, d'autres plus vieux roses ou encore plus orangés.

 

Bien sûr la qualité de l'eau et la nature de votre récipient interviendra également sur le résultat... Moi j'ai essayé avec un fait-tout en inox et avec de l'eau assez calcaire. Le motif a été tamponné avec de l'acétate d'alumine.

 

Envoyez nous des photos de vos essais ! coloretonmonde@yahoo.fr

 


PROCESS "TEINTURE AU CLERODENDRON TRICHOTOMUM"

 

Les baies du clerodendron apparaîssent à l'automne entourée d'un calice rose. Elles donnent de magnifiques bleus, certes différents des bleus d'indigotier et de pastel mais tout aussi impressionnants de beauté. La différence avec les autres plantes utilisées habituellement pour la fabrication du bleu est la mollécule. Son nom savant est la trichotomine, et celle ci est soluble dans l'eau !! Vous me suivez ? Ici la recette peut donc être assez simple car pas besoin de « monter une cuve ».

 

- Premièrement partir à la chasse au clerodendron ! Plusieurs ont été repérés dans Paris. Moi j'ai trouvé mon bonheur au parc de Sceaux (92). Cueillir des baies – attention ne pas tout prélever car c'est surtout la nourriture des oiseaux.
- Mettez l'équivalent d'une petite tasse dans une casserole, pour faire des tests c'est suffisant (il est recommandé d’utiliser pour la teinture une casserole qui ne sert pas à la cuisine de la famille).
- Recouvrez d’eau et portez à ébullition légère, laissez mijoter pendant une heure, dans un filtre (genre chinois) écrasez les baies et filtrez, puis ajoutez les textiles.
- Laissez mijoter à nouveau doucement pendant une heure. Éteignez le feux.

A ce stade, plus vous laissez les textiles dans le bain, plus forte et durable sera la teinte. Si vous êtes pressés, vous pouvez sortir les textiles au bout d’une heure, ils auront déjà une teinte bleutée.
- Cette teinture fonctionne sans mordançage.

Pour une recette “éco”, mettre les textiles, dès le départ, avec les baies pour économiser l’énergie: la teinte sera moins uniforme, cela peut même donner des effets arty intéressants.  On peut aussi tester un ficelage tie&dye avec les baies.

Bien sûr, on peut dire que la composition de la casserole (fer, cuivre,…), de l’eau (acide ou pas) auront des influences sur la teinte.

 

On peut également décider de planter un clerodendron chez soi ! Originaire d'Asie (Chine, Japon) et surnommé « arbre du clergé », la plante préfère un sol non calcaire et si possible à mi-ombre.


Envoyez nous des photos de vos essais ! coloretonmonde@yahoo.fr